MCEO GROUP MANAGEMENT MAROC ACCOMPAGNE LES 27 FORMATEURS DU PROJET AJI.

Désormais l’équipe de MCEO MANAGEMENT MAROC accompagne après les avoir formés aux techniques de communication de formation, les 27 trainers du projet AJI (Accès des jeunes à l’informatiques) dans 25 Maisons de Jeunes (Grand Casablanca, Mohammedia, El Jadida, Rabat et Salé). Ce projet, porté par DELL/UNICEF ET le MINISTÈRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DU MAROC, va permettre à des milliers de jeunes marocains de pouvoir développer leurs compétences informatiques. Au bout du cycle de formation de deux mois par les 27 trainers : une certification DELL.

« Je suis dans le métier de la prestation de services depuis plus de douze ans. J’ai vécu des missions formidables. Mais cette mission là, elle LA plus belle de toutes. Accompagner, aider des jeunes trainers diplômés à devenir de grands professionnels pour aider d’autre jeunes; transmettre les connaissances et obtenir des résultats qualitatifs mesurables. C’est enthousiasmant. Oui, vraiment, faire mon métier de coach et de communicant au service d’un si bel objectif, me fait vous le redire ! c’est la plus belle mission de ma vie !«  déclare Christophe Le Vaillant gérant, de MCEO GROUP MANAGEMENT MAROC à Casablanca.
MCEO GROUP MANAGEMENT MAROC est un cabinet international en management des Ressources Humaines et Communication, basé à Casablanca.
Les quatre spécialités de MCEO GROUP MANAGEMENT MAROC :
Formation/Coaching/Ressources Humaines/Communication.

Le jour où les œufs ne voleront plus…

La vision au leader, la gestion au manager. Point. Il paraît que les choses de la vie managériale sont aussi simples que cela. Il n’y a pas à discuter. C’est un fait. Une vérité acquise. Point à ligne. Un manager n’aurait donc pas le droit de penser et le leader celui d’agir. Bof. Là non plus, pas de discussion ? Voire. Personnellement, je n’en peux plus des théoriciens du management, du leadership, etc. Non, je n’en peux plus des penseurs qui n’ont jamais mis les pieds dans une entreprise ; des théoriciens à la science infuse ; des gens qui n’ont jamais connu aucun autre modèle que le leur ; des gens qui savent tout sur tout, tout le temps ; du cerveau droit et du cerveau gauche qui n’arrivent pas à cohabiter ; des consultants qui consultent sans résoudre ; des clients qui résolvent sans consulter ; « des gens qui voudraient avoir l’air et qui ont pas l’air du tout » ; des gens qui  prennent des mots pour un autre ; bref, des gens qui ne font que séparer et abîmer le capital  humain de l’entreprise. Vous voyez, quelques formules creuses et hop… à mon tour la Dikhotomia !  Il suffit parfois de presque rien pour que des personnes fassent ensemble des choses qu’ils n’auraient jamais imaginées. Faire voler un œuf par exemple… Comment faire voler un œuf et mieux travailler ensemble… c’est bizarre… non c’est juste une question d’état d’esprit… Et de créativité aussi ! On est loin des dichotomies théoriques. J’aime bien faire voler des œufs à des dirigeants, à des équipes qui ont souvent du mal à communiquer. Cela suscite parfois de l’incompréhension, des sourires, des peurs… L’heure ne serait plus à l’originalité. Il faut théoriser, péremptoire, ça fait bien ! En ce qui me concerne, je persiste et je signe. J’accepte la théorie si c’est au service de l’action. Dirigeants, bougez-vous, faites voler des œufs dans vos entreprises ! Une fois que les œufs ne voleront plus, le Capital Humain de l’entreprise sera considéré comme la seule vraie richesse de l’entreprise… oui… je sais…les œufs voleront encore longtemps…